Présentation de la ville

Merveilleusement située dans une baie protégée (appelée Baie de Socoa, la seule entre Arcachon et l’Espagne), face au Golfe de Gascogne, Saint-Jean-de-Luz est une station balnéaire authentique des Pyrénées Atlantiques. Forte de son riche passé historique royal puisqu’elle a accueilli en son église Saint-Jean-Baptiste, le mariage du Roi Louis XIV avec l’Infante d’Espagne Marie-Thérèse le 09 Juin 1660.

Le nom de Saint-Jean-de-Luz apparaît au fil des siècles sous les formes Sanctus-Johannes-de-Luis en l’an 1188 puis Sent-Iean de Luz en 1650. L’origine de son nom basque « Donibane Lohitzun » littéralement traduisible par « Lieu où il y a beaucoup de boue », vient du fait que la ville a été construite à l’embouchure de la rivière « la Nivelle ».

La ville, située non loin de la frontière espagnole, souffrit longtemps de cette proximité et elle fut plusieurs fois incendiée pendant la guerre de Cent Ans. Mais dès le 17ème siècle, elle devint rapidement prospère grâce à ses pêcheurs explorateurs de Terre-Neuve partant pour la chasse à la baleine et la pêche à la morue. Le commerce avec les Antilles est aussi florissant pour son port.

La ville balnéaire comme on la découvre aujourd’hui est de création relativement récente mais son port date de la préhistoire.

Enfin Saint-Jean-de-Luz est notoirement connue pour ses traditionnelles Fêtes de la Saint-Jean qui se déroulent tous les ans pendant 5 jours pour fêter le solstice d’été. Les participants arborent alors le rouge et noir, couleurs des corsaires qui partaient en campagne.